¡ No Pasaran ! – chronique [Fr.]

« No Pasaran » par Le Rythme des Fourmis.
underagroove/some music//

Cela fait de nombreuses années et saisons que l’on signale ces colonnes de fourmis percussionnistes et leurs fûts de métal, au printemps et en été dans les festivals du royaume et au-delà. En automne dans les évènements les plus antennés ou lors de manifestations et d’actions de solidarité…
(Oui, ce sont bien des fourmis rouges!)
Et voilà qu’avant d’hiberner la fourmilière autoproduit sa première phéromone gravée sur CD! Un album complet du Rythme des Fourmis, 17 rythmes pour être précis. De quoi patienter jusqu’au printemps.Un album qui offre les versions originales des rythmes, pur-métal et de nombreuses versions remixées du meilleur effet. Les fourmis assument pleinement leur héritage « rock-industriel » en ouvrant par le chant des partisans et un très explicite « No Pasaran! » remixé façon eighties. A signaler aussi l’excellent « Sabaru »melentane » typique du travail des fourmis qui adaptent ici un autre rythme traditionnel au son radical des fûts de métal ou encore « Cheval de Fer« , clin d’œil aux aînés des Tambours du Bronx. Mais c’est en écoutant des titres comme « 7 » et surtout « don’t Break.. » que l’on peut mesurer la dextérité du groupe. Collectif composé de certains des meilleurs rythmeurs du royaume: les batteurs Didier Fontaine, Fabrice Collet (aussi au Mridamgam), Marc Van Eyck, les congeros David Graff et don Olivero, etc…

to file under:
Radical Metal Drum
Rhythmic/Industrial/Electro/Urban-Folk
note : il existe deux « versions », seul l’ordre des titres diffère.
Écouter des extraits de l’album//
Lire l’interview//

Publicités